Rechercher

Consommer le lait de chèvre autrement avec Amaltup - Initiative France - 01/03/2020



Le monde caprin ? Une véritable passion pour Sébastien Duboc qui en a finalement fait sa vocation. Cet ingénieur agronome, ancien producteur de fromage de chèvre, s’est lancé dans une nouvelle aventure en 2018 en créant Amaltup qui a remporté le Prix des Parcs Naturels Régionaux de France lors de la dernière édition du concours « Innover à la campagne ».

« Je connais bien l’univers agricole dans lequel j’évolue depuis mon enfance explique l’entrepreneur. Ma mère et mes frères sont d’ailleurs installés en territoire rural, dans les Monts du Lyonnais dans le Rhône. Avec Amaltup, je cherche à valoriser les excédents saisonniers de la filière chèvre bio dans une gamme de produits sains et naturels. Un projet qui semble convaincre et séduire. J’ai notamment bénéficié de l’accompagnement d’un parc naturel régional et du soutien d’Initiative Touraine et Initiative remarquable ».


Un projet agricole bien ancré sur son territoire Installée dans une ancienne laiterie de Parçay-sur-Vienne, en Indre-et-Loire, l’entreprise privilégie des produits à conservation ambiante longue durée. « Une offre qui vient compléter les produits existants sur le marché français, notamment le fromage de chèvre. Plus de 90 % du lait français part en fromage et la France est le premier pays producteur mondial de fromage de chèvre ! Amaltup est également située au cœur d’un important bassin caprin et de l’appellation d’origine protégée du Sainte-maure-de-touraine. C’est un emplacement stratégique pour pouvoir nous développer et bénéficier de cette formidable dynamique locale ! »

Amaltup propose notamment des barres énergétiques bio sous la marque « Avril&May », clin d’œil à la saisonnalité de la filière caprine. A base de fruits secs, de céréales et de lait de chèvre, elles ne contiennent pas de sucres ajoutés. « Nous avons aussi recentré notre marque « So Chèvre » autour de l’épicerie gourmande avec des confitures au lait de chèvre, des tartinades pour l’apéritif et très prochainement des biscuits. Un gros travail de recherche et développement est aussi en cours pour mettre au point une nouvelle boisson à base de lactoserum ou petit-lait, longtemps considéré comme un sous-produit mal-aimé, qui pourrait bientôt rejoindre nos gammes de produits ».


Vers un développement responsable de la filière caprine

Financé par Initiative Touraine et Initiative remarquable, Sébastien Duboc a également bénéficié du soutien bienveillant de son associé, Fabrice Bianchi, un jeune retraité de l’agro-alimentaire. « C’est important d’être soutenu pour mener à bien son projet. Grâce aux prêts d’honneur d’Initiative France, j’ai notamment pu investir dans la partie recherche et développement pour développer de nouvelles gammes de produits. Le programme Initiative remarquable a aussi mis en avant nos engagements responsables. L’entreprise est située en zone de revitalisation rurale et bien ancrée sur son territoire. Nous travaillons aujourd’hui main dans la main avec des artisans et producteurs locaux. Ce sont nos recettes qui sont confectionnées et demain l’objectif est d’avoir nos propres outils de production pour nous spécialiser davantage dans la production de lait et ses dérivés ».

Avec Amaltup, nous cherchons à rompre avec la dimension traditionnelle de la filière caprine pour proposer autre chose que le fromage de chèvre. »   Si la perspective de transformer lui-même son lait à Parçay-sur-Vienne figure parmi les objectifs à atteindre de Sébastien, la priorité reste de trouver des marchés. « Nos premiers distributeurs sont les crèmeries, fromageries et épiceries fines. Et de plus en plus les magasins bio ».


www.initiative-france.fr/Actus/Actualites/Consommer-le-lait-de-chevre-autrement-avec-Amaltup




8 vues
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

SAS Amaltup

Rue du Général de Gaulle Cour de la Laiterie

37220 Parçay-sur-Vienne
France

Copyright © 2019 Amaltup