Rechercher

Parçay-sur-Vienne : Amaltup, le lait de chèvre autrement - La Nouvelle République - 11/02/2020


Depuis deux ans, l’entreprise conçoit des produits bio à base de lait de chèvre. Elle a été primée par les Parcs naturels régionaux. Symbole d’un terroir innovant.


Sébastien Duboc peut boire du petit-lait. En participant au concours national « Innover à la campagne », organisé par la Fédération des parcs naturels régionaux, l’intéressé avait pour idée de « se faire remarquer ». C’est ce que ce trentenaire, ingénieur en agriculture, a réussi à faire parmi plusieurs centaines de dossiers qui ont afflué de toute la France. Une occasion supplémentaire de se montrer pour celui qui, après une aventure d’éleveur-fromager, développe à vitesse grand V Amaltup, son entreprise spécialisée dans la production d’en-cas au lait de chèvre. En l’espace de deux ans, Sébastien Duboc a ainsi lancé successivement, avec son associé Fabrice Bianchi, des barres énergétiques (sans additifs ni sucre ajouté), des confitures de lait et des tartinades aux légumes.

« Une entreprise viable mais qui reste fragile »

Proposées depuis l’été dernier, ces dernières se vendent comme des petits pains. « On en vend 10.000 pots chaque mois, soit l’équivalent de deux jours de fabrication », souligne Sébastien Duboc, qui va prochainement doubler la gamme en passant de cinq à dix parfums. Un pari fou mais payant pour ce gamin de la région lyonnaise qui n’a pas hésité à quitter l’exploitation familiale, où sa mère et son frère produisent du fromage de vache, pour s’implanter à Parçay-sur-Vienne, au cœur du bassin caprin et de la première zone AOP de fromage de chèvre de France. Motivé par l’idée « de proposer le lait de chèvre autrement », Sébastien Duboc a vu sa volonté confortée. Disponibles dans 120 points de vente fin 2018, ses produits occupent aujourd’hui les étals de 500 magasins bio et commencent même à traverser les frontières pour envahir ceux de pays limitrophes comme l’Allemagne ou le Luxembourg. « C’est une entreprise viable, mais qui reste fragile », tempère Sébastien Duboc. L’intéressé ne compte, néanmoins, pas s’arrêter là. Après avoir pré-lancé une boisson à base de petit-lait – parfums citron-menthe et cerise-fleur de sureau – lors du Salon international des produits bio, en octobre dernier, il devrait par la suite lancer une gamme de biscuits.

Une première embauche pour le printemps

Avec toujours dans un coin de la tête le rêve d’avoir sa propre exploitation pour tout gérer de A à Z. « Avoir une source de matière, je pense que ce sera une finalité un jour », soutient celui qui collabore avec les éleveurs caprins du coin et intervient dans plusieurs écoles chaque année pour partager son savoir « et maintenir cette envie et ce lien avec la base agricole ».

Sébastien Duboc en est conscient, la réalisation de son rêve passera par la pérennisation de son entreprise et donc par de l’embauche. La première devrait avoir lieu au printemps, après un passage par le Salon de l’agriculture, du 22 février au 1er mars, sous l’étendard de la Région Centre - Val de Loire.


Malo RICHARD




5 vues
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

SAS Amaltup

Rue du Général de Gaulle Cour de la Laiterie

37220 Parçay-sur-Vienne
France

Copyright © 2019 Amaltup